Les histoires a tire d'ailes

Publié le par Barbouille & Pinceau

Les pierres de l'équilibre

 



Prélude



« Tanak ! Ouvre grand tes yeux et prends conscience de ce qu?il se passe autour de toi. », s?exclame une voix grave.

La poitrine du vieux Tanak se soulève lentement et son esprit s?envole au pays des Esprits.


En prise avec un cauchemar, il voit les banquises commencer à fondre, les tempêtes se déchaîner, l?ozone venir à manquer, les tremblements de terre ébranler les villes millénaires, les volcans cracher leur feu destructeur, les tsunamis tout submerger?


La voix résonne à nouveau : « La Terre est en danger, Tanak. Les quatre pierres assurant son équilibre sont menacées de vol. Il faut agir, vite ! Si ce drame se produit, un voile noir s?abattra sur la planète et une grande explosion bouleversera tout, tuant humains, animaux et végétaux. Quelqu?un veut s?approprier les pierres. Il faut l?en empêcher ! »


Le chaman sort en sursaut de sa transe et s?éponge le front. Du fond de leur Canada natal, ses compatriotes ne croient plus à ses histoires d?harmonie de l?homme et de la nature. La modernité dans laquelle ils s?enfoncent broie ses visions comme fétus de paille. Il ne lui reste plus qu?une manière de se faire entendre et d?éviter la catastrophe à laquelle il vient d?assister.


Tanak se rend au bord de la rivière et convoque tous les animaux? Non ! La Terre ne sera pas détruite, parole de chaman !

Ours, castors, loups, saumons, abeilles, élans? Tous écoutent le vieil inuit leur expliquer la dangereuse situation.

- Mes amis, la disparition de la pierre de l?eau peut faire fondre les neiges éternelles, celle de l?air peut créer des tempêtes, celle de la terre peut engendrer des tremblements gigantesques et celle du feu peut réveiller tous les volcans. Le vol d?une pierre serait déjà une catastrophe en soi, alors imaginez si deux pierres ou plus viennent à disparaître, annonce Tanak. La pierre de l?eau commande ruisseaux et océans. Si elle est volée, le village sera englouti, soupire-t-il. Il faut monter une expédition pour aller la protéger ! argue-t-il. Elle est en Afrique, en Tanzanie, sur le Kilimandjaro. Il faut empêcher ces grandes catastrophes !



Episode 1 : La pierre de l'eau


Cahin-caha, bali-balan, Léo l?ours brun et Vingo le castor gravissent la pente abrupte d?une montagne après un long voyage. Ils ont traversé terres et mers au cours de leur périple. Ils ont pris le bateau en se cachant, se sont faufilés dans les villes surpeuplées, ont été aidés par des animaux qu?ils voyaient pour la première fois. Ils sont éreintés.


Bardé de sacs débordants de victuailles, Léo grogne :

- Pourquoi me suis-je proposé pour cette mission ?

Au milieu des cliquetis émanant de son sac à dos, Vingo répond :

- Tu ne peux pas t?en empêcher ! Dès que Tanak lance «  Ca va chauffer sur la planète », tu fonces tête baissée. Tu es toujours le premier du voyage.

- C?est vrai, reprend l?ours. Je suis trop bête. Je crois pouvoir changer les choses ! Mais toi, pourquoi es-tu venu ?

- C?est cet idiot de loup, râle le castor. Il s?est assis sur ma queue. J?ai crié « AÏE! » en me levant d?un bond et Tanak a compris que je voulais venir. J?ai tout tenté pour lui expliquer son erreur. Mais tu penses ! Ce vieux têtu m?a dit que j?avais été choisi par les Esprits ! Que voulais-tu que je réponde à ça ?

- Pas grand chose, avoue Léo. Nous voilà donc tous les deux, sur les pentes du Kilimandjaro, à la recherche de la première pierre de l?équilibre. Nous savons fort peu de choses à part que si elles sont toutes volées, ça fera BOUM ! BOUM ! BADAMOUM ! Et nos chances d?empêcher ce désastre sont minces. Mais nous devons tout tenter.


Quand ils atteignent le sommet, l?ours marmonne :

- De mémoire d?explorateur, il y a toujours eu de la de la neige ici. Où est-elle passée ? Il y a quelque chose d?anormal, Vingo. Pas de glacier, il ne fait pas froid, c?est louche. Je te parie qu?on ne retrouvera pas la pierre de l?eau, ici.

- Où as-tu vu un explorateur ? Un baroudeur, oui ! Tu ne connais que ta montagne !

- Et toutes ses forêts !, renchérit Léo. Et puis, d?abord, toi, tu ne connais que ton barrage !

- Et bien, moi, je suis fier de mon coin de rivière, monsieur le vantard !, lance Vingo dans un grand éclat de rire. Je n?ai pas besoin d?aller voir ailleurs !

Léo se gratte l?oreille et pense « S?il croit que c?est facile de trouver une copine digne de moi, celui-là ! »


Pendant ce temps, Vingo court sur le plateau en tous sens. Il ne trouve rien ! Sauf un tas de cailloux renversé. Aucune icône dans les débris, aucune statuette, aucune pierre...


Une grande inquiétude se dessine sur le visage des deux compagnons. Ils sont arrivés trop tard : la pierre de l?eau a été volée !


 


Episode 2 : La pierre de l'air


Deux semaines plus tôt, le sorcier Huambisa courait à perdre haleine dans la forêt amazonienne. Il venait de rendre visite à la pierre de l?air. Il prenait bien soin d?elle et s?assurait régulièrement qu?elle était bien cachée. Elle était enfouie dans le tronc d?un copaïer. En plein c?ur de la plus grande forêt du monde, le poumon de la terre. Lui seul savait où elle était, enfin, le croyait-il. Car, à la nouvelle lune, en faisant sa visite de contrôle, il ne l?a plus trouvée ! Par qui et comment la pierre de l?air a-t-elle été emportée ? Il n?en a aucune idée.


Les autres pierres ne doivent pas tomber entre de mauvaises mains. Car la pierre de l?air disparue, de nombreux ravages ont commencé : tornades et tempêtes dévastent l?Amérique du sud.


Le sorcier indien a décidé d?envoyer ses deux meilleurs coursiers, l?aigle Gamesh et le condor Inci, pour protéger la pierre de l?eau, en Afrique.

De son côté, il s?efforce de convaincre ses guerriers de l?urgence d?agir pour enrayer le chaos qui menace et les encourage à faire un long voyage? Le plus long qu?ils n?auront jamais à faire. Ils devront aller jusqu?au Tibet, sur le toit du monde, pour participer à restaurer la stabilité de la nature.


A leur arrivée au-dessus de la montagne africaine, les deux émissaires sud-américains voient l?autel renversé et prennent Léo et Vingo pour les voleurs de la pierre de l?eau.


Un cri strident déchire l?air. L?aigle et le condor foncent toutes serres dehors sur les deux points immobiles sur le plateau du Kilimandjaro et engagent le combat.


Nos deux compères attaqués, la bataille fait rage en un clin d??il. Vingo mord, tape, arrache plumes et duvet. Léo griffe, frappe, éborgne ses assaillants. Un nuage de poussière enveloppe les adversaires. Tout à coup le silence !

Epuisés, tous se sont effondrés sur le sol.


Au bord de l?évanouissement, Léo demande :

- Pourquoi nous avoir attaqués ?

- Parce que vous voliez la pierre de l?eau, répond Inci.

- Mais non, murmure Vingo, nous venions la protéger, parole de castor !

- Nous aussi, bafouille l?aigle, que nous avons été bêtes.


Conscients de leurs erreurs mais trop exténués pour se lancer dans des excuses réciproques, les quatre protecteurs des pierres sombrent dans un profond sommeil?


 



Episode 3 : La pierre de la terre


Un raclement de gorge réveille Léo l?ours, Vingo le castor, Gamesh l?aigle et Inci le condor.


Un sorcier Massaï se dessine dans le soleil. Un lion immense est à ses côtés. Vingo en tremble de peur.

Sans un mot, le sorcier se penche sur Léo et lui applique des cataplasmes de boue rouge des oreilles aux griffes. C?est ensuite au tour de Gamesh, aveuglé pendant sa bagarre avec l?ours Léo.


Durant les soins, le lion prend la parole :

- Je suis Majus et voici Mali, le sorcier Massaï. C?est aussi un grand guérisseur. Il va vous remettre sur pattes en un clin d??il, parole de roi des animaux !

Nous avons été prévenus par les Esprits de votre arrivée. Nous avons avec nous la pierre de la terre. Mais pour la protéger, je l?ai déplacée et j?ai commis une terrible erreur. Je le regrette mais j?ai provoqué les mêmes catastrophes que si je l?avais volée. Maintenant, des tremblements de terre déferlent sur nos territoires et saccagent les villes des humains.

Le sorcier Massaï pense qu?il faut aller chercher la pierre du feu à Hawaï et ramener la pierre de la terre au Tibet. Le grand magicien saura ce qu?il faut faire.

- Tu étais le gardien de la pierre de la terre ?, demande Inci le condor.

- Non, nous avons été la chercher au milieu du grand désert, avec Mali. Les hommes bleus veillaient sur elle. Elle était ensevelie dans une oasis, au milieu des sables d?or. Les touaregs nous ont aidés à la récupérer puis nous ont escortés jusqu?aux portes du désert afin que nous revenions sains et saufs.

Des tempêtes de sable se sont levées dès que j?ai déterré la pierre. Ensuite, nous avons continué seuls, pendant que les guerriers des dunes allaient protéger leurs familles et leurs troupeaux de la fureur de la terre.

Depuis notre retour, mes lionnes parcourent la savane et rassemblent tous les animaux pour le voyage. Nous ne savons pas ce qui nous attend là-bas, alors autant être nombreux. Nous nous battrons, si c?est nécessaire, à vos côtés avec le peuple Massaï pour que la Terre ne soit pas détruite.


 


 


Episode 4 : Le grand magicien


Vingo fait les cent pas. Avec son plâtre, ce n?est pas très évident, mais il ne tient pas en place.

- Tu sais qui c?est, ce magicien, dont Majus le lion a parlé ?, demande-t-il à Léo.

- Non, répond l?ours, en se grattant la tête.

Inci, le condor prend la parole :

- Mon père me racontait l?histoire d?un sorcier. Il adorait la Terre et voulait assurer son équilibre. Alors il a créé les quatre pierres et les a dotées de grands pouvoirs. Il les a dispersées sur la planète. Mais c?était sans compter sur les humains et leur obsession de la modernité et du profit. Ils détruisent tout pour s?enrichir. Les forces assurant la stabilité de l?environnement sont brisées. Les pierres ne suffisent plus à renverser leurs mauvaises actions? Le magicien doit être très en colère !

- Tu ne crois quand même pas que c?est le magicien qui reprend ses pierres, interroge Gamesh.

- Imagine qu?il ait décidé que ça ne sert à rien de se décarcasser si les hommes mettent tout en pièces. Il veut peut-être leur donner une bonne leçon !

- Une leçon, tu parles !, s?énerve Vingo. Tu as vu tout ce qui arrive. C?est très grave ! Il va falloir le calmer, le magicien. Lui expliquer que nous aussi, nous l?aimons la Terre. En plus, nous payons les pots cassés et nous n?avons rien demandé. J?suis pas d?accord pour en voir de toutes les couleurs !

- Calme-toi, Vingo. Il suffit de se donner rendez-vous au Tibet et d?aller s?expliquer avec le magicien, propose le lion.

- Et qui va chercher la pierre du feu à Hawaï ?, demande Léo.


Le sorcier Massaï intervient :

- Mes amis, Gamesh et Vingo sont parfaits pour cette mission. L?aigle volera et pourra porter le castor. Vingo, tu seras vos yeux et tu guideras votre équipage.

Devant l?affolement de son ami, Léo ajoute en un clin d??il :

- Ne sois pas inquiet, tout ira bien. Et puis, Inci a une aile cassée, moi, je suis en morceaux et le lion n?ira jamais aussi vite que Gamesh. Allez ! Fais un effort? Accepte !

- Mais je n?ai aucune envie de voler !, se plaint le castor.

- Tu ne voulais pas venir, tu ne veux pas voler, c?est le vieux Tanak qui va bien rire. Allez, viens, allons fabriquer une balancelle et récupérer deux paniers de nourriture. Il ne faudrait pas que vous mouriez de faim en route, lance l?ours en poussant Vingo de sa patte toujours rouge de boue.

Et il ajoute en riant :

- Il ne faut pas voyager le ventre vide, parole d?ours baroudeur !


 



Episode 5 : La pierre du feu


Gamesh et Vingo arrivent en vue d?Hawaï.

- C?est là ! Tu peux commencer la descente, s?écrie Vingo.

L?étrange équipage atterrit en catastrophe sur la plage d?Honolulu. Le castor se retrouve à plat ventre dans l?eau bleu lagon.

- Beurk ! C?est salé, grogne-t-il.

Un poisson perroquet lui tire la langue et l?apostrophe :

- Qu?est ce que tu viens faire sur notre plage, si tu n?aimes pas te baigner ?

- Je viens chercher la pierre du feu avec mon copain, l?aigle Gamesh.

Les écailles du poisson se hérissent et il s?enfuit à toute vitesse.


Ahuri, Vingo se retourne et cherche Gamesh du regard.

Il sent une présence dans son dos. Il jette un ?il par-dessus son épaule et en tombe par terre : un dauphin le dévisage !

- Tu cherches la pierre rouge ?, demande-t-il.

- Oui, bafouille Vingo. Nous voulons la ramener au magicien pour qu?il restaure l?équilibre de la nature.

- Puis-je te faire confiance, petit être aux dents effilées ?, interroge le dauphin.

- Oui, intervient Gamesh, parole d?aigle ! Nos amis ont déjà la pierre de la terre. Mais il faudra vous sauver quand nous prendrons celle du feu car les volcans se réveilleront.

- Des humains ont eu la même idée que vous, les amis. Ils vous ont devancés d?un poil. Accrochez-vous à mon aileron, je vous emmène à eux.


En quelques coups de nageoires, ils sont devant la pirogue des guerriers maoris.

Gamesh et Vingo ne croient pas à leurs bonnes intentions. L?aigle saute dans la pirogue en battant des ailes et Vingo en profite pour attraper la pierre tant espérée.


Le dauphin intervient fermement :

- Ne vous battez pas ! C?est fou, ces manies de tout s?approprier ! Vous voulez la même chose ! Unissez vos forces et allez au Tibet plaider notre cause. Aucun de nous ne veut rompre l?équilibre de la planète. Il faut en convaincre le magicien !


 



Episode 6 : Sur le toit du monde


Un grand exode a rassemblé tous les êtres vivants de la planète. Tous ceux qui pouvaient se déplacer et fuir les caprices de la Terre sont partis, nourris de leur seul espoir que tous ces désastres s?arrêtent !


Au loin, un étrange concert se fait entendre? Le chant des baleines porte haut l?espoir de tous les poissons, cétacés et habitants des océans et des rivières.


Des centaines d?animaux et d?humains venus de partout, sont massés, devant une minuscule maisonnette de bois. Certains sont armés mais ils espèrent bien ne pas avoir se servir de leurs lances ou leurs fusils.


Mali, le sorcier Massaï et ses guerriers, Tanak le chaman et son peuple lapon, les Huambisas amazoniens, des maoris, des pygmées, des aborigènes, des tibétains, des touaregs?

Une foule immense partage la place avec des animaux venus de partout : chevaux, chameaux, urubus, tortues, tigres, loups, salamandres, yacks, grands pandas, chiens de traîneaux?

Au premier plan se tient impassible, Majus le lion accompagné de Gamesh l?aigle, Inci le condor, Vingo le castor et Léo l?ours.


Un homme de petite taille sort de la cabane. Il regarde l?assemblée et demande :

- Que voulez-vous ?


Personne n?ose prendre la parole. Vingo, s?exclame :

- Nous sommes venus voir le grand magicien !

- Et que lui voulez-vous ?

- Nous venons lui dire que nous aimons la planète. Alors, il faut qu?il arrête de voler les pierres, parce que sinon, ça va barder pour lui, parole de castor !

- Et c?est tout ?


Vingo, interloqué, se retourne vers ses amis et tous ceux qui ont fait un long voyage pour prouver leur attachement à leur planète.


Il regarde le petit homme dans les yeux et comprend :

- Vous êtes le magicien, n?est-ce pas ? Alors, ça ne vous fait rien que presque tous les habitants de la planète aient marché, couru, rampé, volé, grimpé, galopé, crapahuté jusqu?à vous pour vous dire leur attachement à leur habitat. Vous avez l?occasion de voir les visages de tous ceux qui veulent que les choses changent. Et vous trouvez juste à nous demander si «  c?est tout ? » ?


 



Episode 7 : Equilibre


Vingo est lancé et rien ne l?arrête :

- Je vous explique, monsieur, le magicien. En-bas, partout, ça pète de tous les côtés. La moitié de la planète est submergée par les eaux de la fonte des glaces, je ne retrouverai jamais ma rivière et ma digue. Ma famille est sauve grâce à la gentillesse de Tanak.

Des centaines de volcans crachent leur feu meurtrier sur des villes et des villages partout dans le monde. Des milliers d?incendie ravagent les forêts et les champs. Des tornades gigantesques se déchaînent et arrachent tout sur leur passage. Les ouragans se succèdent au point que les humains ont renoncé à leur donner des noms ! Un immense tsunami a rayé de la carte toute l?Inde du sud, la Tanzanie est à demi sous l?eau et le mont Fuji-Yama est désormais noyé. Le trou dans l?ozone s?est agrandi et le soleil brûle les terres fertiles.

Alors, faites quelque chose, parce que nous, nous voulons que ça s?arrête et nous n?avons pas l?intention que ça recommence un jour !


A cet instant, les pierres du feu et de la terre s?élèvent et s?illuminent de rouge et de marron. Du fond de la maisonnette, sortent deux pierres auréolées de bleu et de blanc : les pierres de l?eau et de l?air?


Les quatre pierres se rejoignent et tournent lentement au-dessus de l?assemblée.


Le magicien intervient :

- Je ne peux plus rien faire. J?ai été obligé de rompre mon sort pour que vous preniez conscience de vos bêtises. Je ne peux plus le réactiver ! Il faut que quelqu?un aimant sincèrement la Terre, du plus profond de son c?ur, les lie à nouveau et leur donne toute la force de ses sentiments.


Un étrange silence s?installe. Le magicien baisse la tête et pleure. Animaux et humains se laissent submerger par leurs peurs.


Un enfant fend la foule. Il prend Vingo par la patte et lui sourit. Ensemble, ils se mettent sous les pierres et tendent leurs bras au ciel. Les pierres viennent se poser dans leurs mains.

- A la une ! A la deux ! A la trois !

Vingo et l?enfant jettent les pierres en l?air en hurlant :

- Protégez-la Terre ! Nous l?aimons et nous la respectons ! Nous promettons d?en prendre soin à partir d?aujourd?hui ! Paroles d?enfant et d?animal !

Les pierres filent alors dans quatre directions différentes?







Epilogue


Tanak se réveille au bord de la rivière. Un castor construit sa digue avec application et un ours se lèche la patte, pleine de miel. Une myriade d?abeilles le harcèle.


Le vieux chaman inuit se rend compte qu?il fait des rêves bien étranges ces derniers temps?


Mais était-ce un rêve ou une prémonition ? Seul l?avenir le lui dira.

Il sait que les hommes et les animaux devront s?unir et s?entraider. Ils devront faire bien des efforts parce que le magicien de son rêve n?existe pas. Il n?y a pas de pierres de l?équilibre capables de sauver la planète bleue.


Tanak se lève et rentre au village. Il croit en nous, enfants de la Terre. Ne le décevons pas et mettons-nous au travail !

Ecoutons les éléments qui grondent? Oublions les frontières. Agissons pour sauver tous ceux que nous aimons et tous les êtres vivants.


Si tu es d?accord avec cette noble cause, Tanak te propose un grand cri de ralliement à
pousser avec Léo, Vingo, Gamesh, Inci et Mali :




A la une ! A la deux ! A la trois ! On s?y met, parole de terrien !

 

 

 

Texte de Sabine Carayon

 

Pour télécharger Les pierres de l’équilibre

en format PDF, c'est ici

 




Pour voir tout les projets des auteurs et illustrateurs, c'est ici

Publié dans Histoires Illustrées

Commenter cet article

katou 03/06/2007 20:18

Quel boulot tous les deux ! ça vallait le coup d'attendre.
Félicitations.

Leeloo 01/06/2007 00:50

Merci Barbouille pour ce beau projet !!!

cheyenne 31/05/2007 15:51

J'adore tes illus Barbouille, BRAVO !
Le texte je le connaissais deja.